L'Espringale

Aller en bas

L'Espringale

Message  Le Décliqueteur le Mar 9 Juin - 23:34

Une bien drôle de machine, quoi très peu cité mais assez fascinante.



Selon Wiki :
http://fr.wiktionary.org/wiki/espringale

Selon le site Katapeltes (http://www.katapeltes.fr/articles.php?lng=fr&pg=143) source d'inspiration de mes modèles réduits :

"D'après les écrits de beaucoup d'historiens, qui prétendaient que la période médiévale ne connaissait pas la torsion, il se trouve que l'espringale est une grande arbalète sur roues ou sur affût fixe. Celle-ci est utilisée jusqu'au XVe siècle( en 1400, ces machines deviennent obsolètes) pour la défense ou l'attaque des places fortes. Machine de guerre du moyen-âge ressemblant à une grande arbalète, lançant des traits ou boulets, qui était montée sur chevalet ou sur chariot.

Cet engin,est très différent des machines Romaine. Composé d'un bâti type parllèpipède rectangle, les 2 écheveaux de crins se trouvent à l'avant des 4 longerons horizontaux. Les bras de l'arc sont internes, l'armement se fait par 2 crochets fixés sur une tige métallique filetée, pour amener la corde jusqu'a la noix de tir. Ce système doit être long à manoeuvrer.

Certaines phrases de vieux Francais prouvent l'existance de cet engin au XVème S:Ainsi que là Bertran recordoit son vouloir, Un carrel d'espringalle vint lez lui asseoir ; Mais à lui ne mesfit ne à son cheval noir.[En tout cas, espringale vient de l'allemand springen, sauter, qui d'ailleurs était entré dans le français : Tantost espringez et balez. Et le [le château] fit pourvoir moult bien d'espringales, de bombardes, et d'arcs à tourz et d'autres instrumen. Espèce de baliste autrefois en usage dans les armées du moyen âge, springale.

Le terme de springald apparaît en 1249 lors de la préparation de la croisade du Roi Saint-Louis IX. Le mot vient d’Italie, spingard, dans le sud de la France on trouve le mot spingal : fausser. En vieux français, le terme espringuer veut dire sauter. Le terme Italien et transformé en espingale, puis espringale. Pour la première fois le mot espringale apparaît en France en 1258, lorsque Reims organise sa défense par diverses machines. En Allemagne, à Aahene, Trèves, Frankfort, Cologne, on trouve des factures d’achat de cheveux ou crins pour équiper « 20 springaldov ». A Dijon, il a été acheté 1220 livres de « poyl de couhes de chevaul pour garnir les espringoles ». En Espagne, à Tolède en 1220 ces armes participent à la défense de la ville, s’appellent algarrada du mot arabe ballisty. Il existait plusieurs grandeurs de machines, des grandes espringales et des petites, ou espringalettes. Les dimensions moyennes sont de 2 mètres de long, par 1,5 de haut, et 1,5 de large qui peut aller jusqu'à 3 mètres, ce qui augmente le volume de la machine."

Le Larousse :

nom féminin,(allemand springen, jaillir)
Machine de guerre du Moyen Âge montée sur chariot et qui lançait des carreaux ou des boulets de plomb.

Au XVe s., petit canon de cuivre.

Et une source icono, mais le texte est en russe...

http://images.google.ca/imgres?imgurl=http://www.xlegio.ru/artilery/springald/springald03.gif&imgrefurl=http://www.xlegio.ru/springald.htm&usg=__1B5YmHO_PrGB4X3Aa_o6AbNoM8k=&h=485&w=590&sz=29&hl=fr&start=78&um=1&tbnid=njEuxB89cgXczM:&tbnh=111&tbnw=135&prev=/images%3Fq%3DEspringale%26ndsp%3D20%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4GGIH_frCA217CA217%26sa%3DN%26start%3D60%26um%3D1

J'ai fais una maquette de l'engin que vous trouverez par ce lien :

http://echoppe.1fr1.net/vos-realisations-a-vous-f72/mini-espringale-t952.htm#1602

Elles semblent apparaître dans les sources autours du XIe siècle et seront très rarement mentionnées passé le cap du XIVe siècle... Elles semblent d'ailleurs présentes que dans le monde arabesque (Srilanka, iran, turquie, etc) et très très rarement , pour pas dire jamais, côté européen.

Le Osprey "Medieval Siege Weapons 2" en fais mention dans son texte entre les pages 16 et 24, de même que l'illustration arabesque en planche "A"

Une illustration de modèle turque de la planche "A":



Le Décliqueteur
avatar
Le Décliqueteur
Ensgeniors
Ensgeniors

Masculin Nombre de messages : 1851
Age : 46
localisation : Québec
profession reconstitution : artiller français XVe et charpentier de siège suèdois varègue XIIe et français XVe
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espringale

Message  Le Décliqueteur le Mer 10 Juin - 11:05

Elles semblent apparaître sur les sources autours du XIe siècle et seront très rarement mentionnées passé le cap du XIVe siècle... Elles semblent d'ailleurs présentes que dans le monde arabesque (Srilanka, iran, turquie, etc) et très très rarement , pour pas dire jamais, côté européen.

Le Osprey "Medieval Siege Weapons 2" en fais mention dans son texte entre les pages 16 et 24, de même que l'illustration arabesque en planche "A"

Comme dans la planche "F" du second volume, puis en page 33 et 35, oà cette fois, on nous présente un croquis de l'engin par Léonard de Vinci.

Le Décliqueteur
avatar
Le Décliqueteur
Ensgeniors
Ensgeniors

Masculin Nombre de messages : 1851
Age : 46
localisation : Québec
profession reconstitution : artiller français XVe et charpentier de siège suèdois varègue XIIe et français XVe
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espringale

Message  Bergzerker le Jeu 11 Juin - 7:36

Osprey est -il une référence ? J'ai une 10aine d'ouvrage tous plus intéressant les uns que les autres.

Bergzerker
manoeuvre

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espringale

Message  Le Décliqueteur le Jeu 11 Juin - 10:39

Généralement côté recherches, c'est à ne pas négliger. Les personnes impliquées semblent très appliquées à la tâche, et ils ont une bonne considération générale !!

Pour poursuivre sur l'espringale, Gamot sur le forum des GMA rajoutait ceci : "Dans l'osprey consacré aux Français guerre de cent ans, D. Nicolle évoque un texte de Christine de Pisan vers 1420 ppréconisant l' usage de 2 ou 3 estringales pour la défense d' une place. De tête (je n' ai pas l' osprey devant moi) le bouquin possède également une représentation du milieu XIVème."

Le Décliqueteur
avatar
Le Décliqueteur
Ensgeniors
Ensgeniors

Masculin Nombre de messages : 1851
Age : 46
localisation : Québec
profession reconstitution : artiller français XVe et charpentier de siège suèdois varègue XIIe et français XVe
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espringale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum